10 recommandations

Demande de devis
  1. Le traducteur a besoin d’informations sur le texte qu’il va traduire. À qui est destiné le texte? Quel est son objectif? Va-t-il être publié? Si oui, quel média utilisera-t-on pour le diffuser? Régulièrement, nous recevons des textes ou des phrases sortis de leur contexte. Nous devons donc demander au client s’ils sont censés être publiés. Pour pouvoir traduire ces textes de manière professionnelle, nous devons savoir s’ils vont être publiés et quel média va être utilisé: le texte sera traité différemment s’il fait l’objet d’une publication pour un emballage, un dépliant, un film ou une affiche publicitaire. Certaines langues comme l’anglais ou le portugais soulèvent un autre problème tout aussi important : savoir pour quel pays le texte va être destiné. (Doit-il être traduit en anglais américain ou britannique? En portugais du Brésil ou du Portugal?)
  2. Fournissez-nous des informations de contexte: mettez à notre disposition les graphiques et images qui accompagneront le texte, ainsi que le texte entier s’il s’agit de la traduction de fragments. Tous ces éléments contextuels sont d’une grande utilité pour le traducteur. Bon nombre de manuels d’instructions, comme ceux qui décrivent le montage d’un appareil, sont accompagnés de figures ou d’images qui illustrent le texte et en facilitent la compréhension. Il est important pour le traducteur d’avoir une image claire des procédés décrits dans les textes qu’il doit traduire pour pouvoir ainsi s’exprimer clairement et éviter les formulations ambiguës.
  3. Fournissez-nous tout le matériel dont vous disposez pour optimiser le processus de traduction: informations sur le produit, textes antérieurs, catalogues, matériel graphique et terminologie propre à l’entreprise. Indiquez clairement quels sont les textes fournis à titre de référence, afin que l’on ne les confonde pas avec ceux qui sont destinés à la traduction.
  4. Si possible, évitez d’envoyer des textes incomplets ou non définitifs. Sachez qu’au cours des processus de traduction et de correction, des versions différentes du texte sont automatiquement créées. Les modifications postérieures du texte initial devront être intégrées à un processus de traduction en cours, ce qui complique énormément la tâche et accroît le risque d’erreurs. Les difficultés seront encore plus importantes s’il s’agit de projets de traduction multilingues.
  5. Remettez-nous des textes lisibles. Les textes écrits à la main, en petits caractères, ou provenant d’envois successifs par fax sont très difficiles à lire et compliquent énormément la traduction. Il est possible de “déchiffrer” un grand nombre d’éléments illisibles grâce au contexte, mais quand il s’agit de lire des noms propres, des chiffres ou des abréviations, la tâche est presque impossible. Dans ce cas, il est nécessaire que le client révise minutieusement le texte, et qu’il vérifie l’exactitude des chiffres et des autres éléments. Tout ceci peut être évité en envoyant simplement des textes originaux lisibles.
  6. Si possible, envoyez-nous les textes sous forme de fichier numérique. Le format électronique nous permet de gagner du temps et la gestion des textes est beaucoup plus simple. De plus, nous pouvons écrire par-dessus les fichiers, et donc conserver le format du texte original et éditer les textes grâce à des outils de traduction assistée par ordinateur. Ceci nous permet de vous garantir une homogénéité maximale, y compris pour des projets de grande envergure.
  7. Pensez à toutes les conditions que doit respecter la traduction et assurez-vous de joindre à votre commande des indications claires et compréhensibles. Vérifiez si le texte contient des abréviations ou une terminologie propre à votre entreprise, ainsi que d’autres éléments réclamant des précisions. Faites-nous part de vos attentes quant au format, au style, et aux autres caractéristiques du texte. Demandez notre formulaire de commande spécialement prévu à cet effet, ou utilisez le formulaire de commande en ligne disponible sur notre site Web.
  8. Indiquez la date ou le délai de livraison de façon précise. Des indications de type “urgent”, “aussi vite que possible”, ou “dans le délai habituel” sont relatives et peuvent être interprétées de différentes manières. C’est pourquoi nous vous recommandons de nous indiquer une date exacte. Nous évaluerons le délai proposé et nous vous informerons par avance de nos disponibilités.
  9. Assurez-vous que nous avons bien reçu la commande, surtout si vous l’avez envoyée par fax ou par courrier électronique. Indiquez le nombre de fichiers ou de pages que vous nous avez envoyés. Si possible, contactez-nous par téléphone afin de vérifier que le matériel a bien été reçu. De cette manière, nous n’aurons pas la désagréable surprise de découvrir qu’il en manque au moment de vous remettre la traduction finale.
  10. Pour finir, voici notre recommandation la plus importante: accordez-nous suffisamment de temps et évaluez la charge de travail que représente la traduction au moment de planifier les processus de votre entreprise. Evitez les demandes de traduction de dernière minute ou nous laissant un délai de livraison très court. Traduire signifie réaliser des recherches exhaustives d’informations, rédiger un texte, le laisser reposer, et le réviser minutieusement. A ceci viennent s’ajouter plusieurs opérations de correction. Le stress a un impact négatif sur la qualité du service, et un délai très court ne nous laisse pas le temps de gérer les imprévus qui peuvent survenir. N’oubliez pas que le traducteur a également besoin de temps pour réaliser son travail.

DEMANDEZ UN DEVIS SPÉCIALISÉ DE NOS SERVICES